Mass Follow et RT, piège du débutant !

Mass Follow et RT, piège du débutant !

Ecrit par Terence Abut, le 30 Octobre 2017 à 11h.

Lors de la création de votre compte twitter, le « 0 abonné » angoisse. Il est nécessaire de faire de la veille sur les réseaux concurrents et de définir une stratégie durable pour générer de l’engagement. Plusieurs outils sont à disposition pour atteindre cet objectif. Ce qui va nous intéresser aujourd’hui, ce sont les cas particuliers du « Mass-Follow » (« suivi de masse », ndlr) et du Retweet. Peut-on mettre à profit efficacement les autres pour son bénéfice ?

Le principe du « Mass-follow » est simple. Vous allez suivre des followers sur les comptes qui s’apparentent au votre. Le but est d’aller chercher un « follow-back » de la part de ces utilisateurs. Mais comme vous avez pu le constater, vos concurrents peuvent avoir des milliers de followers en ne suivant qu’une cinquantaine de comptes maximum. Il y a deux raisons à cela : Les règles de Twitter et votre crédibilité.

Twitter a des règles sur le « Mass-Follow ». La plateforme de micro-blogging limite actuellement ses utilisateurs à 500 « followers » par mois. Respectez cette limite si vous ne voulez pas vous faire bloquer votre compte. Concernant votre crédibilité, sachez que le « Mass-follow » à mauvaise réputation et génère rarement un engagement actif. Vous ne gagnerez pas la confiance de vos utilisateurs si vous suivez plus de 2000 comptes alors que le nombre de vos abonnés ne dépassent pas la centaine. Quant aux utilisateurs, il y a peu de probabilité qu’ils interagissent avec votre contenu. Pensez donc bien à suivre vos cibles avec parcimonie. Cela ne sera d’ailleurs que plus efficace car vous aurez une meilleure visibilité sur le retour de votre « Mass-follow ».

L’autre manière possible de générer de l’engagement, c’est le Retweet. Il s’agit tout simplement de relayer sur votre fil d’actualité le contenu d’un autre utilisateur. Cette manière, mieux appréciée, vous permet d’afficher sur votre compte des informations ayant un rapport avec votre activité. Les utilisateurs se verront notifiés du partage de leur tweet et iront potentiellement sur votre profil pour comprendre pourquoi. Un bon moyen donc d’attirer des followers potentiels. Mais encore une fois, le retweet comporte des risques.

De par la difficulté de générer des nouveaux abonnés au début, il est facile de tomber dans le retweet permanent pour attirer (certains iront jusqu’à 10-20 RT par jour). Cela se fait au détriment de votre propre contenu qui sera noyé par la masse de posts ne venant pas de vous. Agir ainsi est synonyme de perte de crédibilité auprès des users qui voient ça comme une incapacité à fournir quelque chose d’original. Ne perdez donc pas de vu votre objectif. Vous avez quelque chose à dire ou à partager, c’est pour ça que vous êtes là.

On peut donc dire que ces deux méthodes ont leurs avantages et inconvénients. N’oubliez pas de consulter les règles de Twitter qui évoluent en permanence. Gardez bien en tête que la communauté Twitter est impitoyable. Générer de l’engagement est important, mais n’abusez pas des méthodes citées ci-dessus pour votre propre profit. Établissez une stratégie, fixez-vous des limites et surtout, exprimez quelque chose qui vous est propre.

Publié par Bekir YILDIRIM.

Facebook : https://www.facebook.com/mycmmag/ 

Twitter : https://twitter.com/mycmmag?lang=fr 

Google+ : https://plus.google.com/u/0/+BekirCemYildirim

Tumblr : http://blog-mycmmag.tumblr.com/

0 0 0 0

BekBek

Je suis Bekir YILDIRIM. Blogueur chevronné, j'écris et partage des articles ainsi que des communiqués de presse dans le web et le webmarketing. Je suis aussi un passionné en Community Management et j'exerce le métier de Community Manager par passion depuis 8 ans.

Laisser un commentaire