M-commerce, un défi d’intérêt pour les entreprises

M-commerce, un défi d’intérêt pour les entreprises

Ecrit par Terence Abut le 17/11/2017 à 17h

Le M-Commerce regroupe toutes les transactions faites sur les terminaux sans fils (smartphone et tablette). Le 6 mars 2008, Apple présente son AppStore comme une révolution, Steve Jobs se doutait déjà de la capacité d’un smartphone à centraliser votre pouvoir d’achat. « La révolution est en marche » … surtout en Marketing.

Au-delà des achats in-App sur votre terminal sans fil, vous pouvez désormais avoir accès à vos comptes en banque, vos assurances, les restaurants qui livrent autour de vous ou encore les derniers produits à acheter dans votre magasin préféré. Cette centralisation des transactions sur un seul terminal a sensiblement augmenté le pouvoir du consommateur. Le M-commerce, en France, c’est tout simplement un chiffre d’affaire de 3,7 milliards d’euros en 2015, pour 7 milliards en 2016. On peut attribuer cette explosion à la démocratisation des tablettes et des smartphones. Les consommateurs ne quittent plus leurs téléphones.

Mais le M-Commerce ne se résume pas uniquement à une transaction fiduciaire depuis un mobile. Ça prend également en compte l’accompagnement du cyberacheteur jusqu’à la remise en bonne et dû forme du produit acheté. Votre entreprise peut donc avoir un intérêt à porter son activité sur mobile puisque, selon le produit que vous vendez, proposer un accompagnement est toujours apprécié des consommateurs (voir Inbound Marketing). L’observatoire du commerce mobile estime à 26,5 % la part de transactions faites sur un mobile en France, et à 70 % le nombre de consommateurs qui utilisent leur smartphone dans un magasin. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes. Le M-Commerce est désormais un chaînon essentiel de la consommation de masse. Pouvoir simplifier l’accès à l’information sur un terminal mobile accentuera la possibilité d’un achat depuis ledit terminal. L’arrivée des banques mobiles ou le portage de l’e-commerce sur téléphone en est la preuve.

Le M-Commerce va donc bien au-delà d’une simple transaction sur mobile. Il s’agit de rendre votre offre disponible sur les smartphones et tablettes de votre cible. À partir de là, en fonction de votre activité, vous avez le choix de donner l’option d’achat direct ou d’utiliser votre application pour accompagner le consommateur jusqu’au point de vente. Si vous générez un bénéfice grâce à un terminal mobile, quelque soit la manière, c’est du M-Commerce.

Expliquez-nous vos expériences en M-Commerce. De quelle manière avez-vous implémenté une relation de confiance avec votre user ?

Publié par Bekir YILDIRIM.

Facebook : https://www.facebook.com/mycmmag/ 

Twitter : https://twitter.com/mycmmag?lang=fr 

Google+ : https://plus.google.com/u/0/+BekirCemYildirim

Tumblr : http://blog-mycmmag.tumblr.com/

0 0 0 0

BekBek

Je suis Bekir YILDIRIM. Blogueur chevronné, j'écris et partage des articles ainsi que des communiqués de presse dans le web et le webmarketing. Je suis aussi un passionné en Community Management et j'exerce le métier de Community Manager par passion depuis 8 ans.

Laisser un commentaire

Fermer le menu